Menu

DARIUS ( Avignon 2016 )

logo copy

Claire engage Paul, un célèbre créateur de parfum. Elle lui propose une mission presque impossible : permettre à son fils Darius d’assouvir sa passion pour les voyages alors qu’il est totalement immobilisé. Leur secret pour y parvenir est cette chose frêle, vivace, immatérielle comme l’écrivait Marcel Proust : le parfum. S’aidant des lieux et des être aimés  par Darius, ils vont alors vivre une aventure olfactive extraordinaire, lumineuse et envoûtante. Les suivant pas à pas, le spectateur sera invité à surmonter ses préjugés avec humour, force, dérision.

 

Auteur : JEAN-BENOIT PATRICOT

Mise en scène : ANNE BOUVIER

Avec : CLÉMENTINE CELARIÉ – PIERRE CASSIGNARD

 

 

Portrait Anne Bouvier par Ludovic Baron web 1 Portrait Clementine Celarie par Ludovic Baron 2016 web 1 Portrait Jean-Benoit Patricot par Ludovic Baron web 1 Portrait Pierre Cassignard par Ludovic Baron 2016 1 web 1

 

https://www.franceinter.fr/emissions/la-bande-originale/la-bande-originale-11-janvier-2017  < RADIO
 PRESSE :
http://www.carreor.tv/darius-theatre-mathurins/
http://www.spectacles-selection.com/archives/theatre/fiche_thea_D/darius.html
TeleLoisir
huma
http://www.theatrauteurs.com/archive/2017/02/17/darius-de-jean-benoit-patricot-5912044.html
http://www.webtheatre.fr/Darius-de-Jean-Benoit-Patricot
http://www.attitude-luxe.com/article/00571/sortir/spectacles/darius-les-elans-olfactifs-et-bouleversants-dune-mere.html
http://m.france2.fr/emissions/actuality/videos/replay_-_actuality_13-02-2017_1484569?onglet=tous&page=1
http://www.sortiz.com/article.asp?rubrique=theatre&sousrubrique=nouveaut%E9s&num=9387®ion=
http://www.froggydelight.com/article-18522-Darius.html

http://theatreauvent.blog.lemonde.fr/2017/02/12/darius-de-jean-benoit-patricot-au-theatre-des-mathurins-36-rue-des-mathurins-75008-paris-a-partir-du-24-janvier-2017-du-mardi-au-samedi-a-19h-le-dimanche-a-18-h/

http://faireletourdumondeenparfums.com/darius-voyage-olfactif-theatre-mathurins/

http://m.lesechos.fr/redirect_article.php?id=0211150250209&fw=1

 

http://blog.ticketac.com/2016/12/darius-clementine-celarie-au-theatre-des-mathurins/

http://www.theatral-magazine.com/actualites-avignon-inoff-le-bilan-260716.htmlhttp://www.sceneweb.fr/critique-darius-piece-olfactive-et-envoutante/http://www.laprovence.com/article/critiques-avignon-off/4037317/darius.htmlhttp://www.theatral-magazine.com/actualites-darius-un-duo-qui-sent-bon-avignon-off-180716.htmlhttp://pianopanier.com/darius/

tmdarius

http://faireletourdumondeenparfums.com/darius-piece-a-ne-surtout-manquer/

http://www.onsortoupas.fr/darius-avec-clementine-celarie-et-pierre-cassignard-cest-au-theatre-des-mathurins-un-parfum-de-reussite/

Sks21-Haouadeg-Patricot

http://www.encres-vagabondes.com/strapontin/strapontin94.htm

tmdarius

thea%cc%82tral-magazine

 

IMG_1588

Le magnifique texte de Jean-Benoît Patricot est effectivement porté par deux très grands comédiens. D’entrée de jeu, on pénètre dans cet univers très particulier et on les suit pas à pas, suspendu à leurs lèvres.

La forme épistolaire très présente au départ, s’atténue progressivement pour devenir une véritable conversation entre les personnages. Des relations intimes se nouent, une grande complicité se crée. L’humour, la joie, la fantaisie sont très présents aussi. Il n’y a pas de pathos tout est extrêmement positif.

Clémentine Célarié est un joyau de sensibilité. Emouvante, espiègle, enthousiaste, elle endosse ce personnage de mère aimante et prête à tout pour le bien-être de son fils, avec générosité, dévouement, patience et détermination. Lumineuse, elle irradie et nous touche au cœur.

Pierre Cassignard tout en délicatesse, profondeur et introspection, vibre et s’anime au cours des voyages, des créations, retrouve goût à la vie, se passionne de nouveau pour son métier, s’ouvre aux autres. Il s’approprie ce texte avec beaucoup d’intelligence, de sincérité, d’intensité.

Dans cette double interprétation, rien n’est fabriqué, tout est pur, riche, rare. C’est un véritable moment de grâce.

Anne Bouvier a fait un très beau travail de mise en scène mais aussi de mise en avant du texte. On apprécie chaque mot, chaque phrase, chaque image. Les regards sont forts, les silences percutants, les rythmes subtiles. Elle a évité l’écueil de deux monologues juxtaposés. Les échanges sont soutenus, l’écoute entre les comédiens exceptionnelle, jusqu’à l’unique contact physique d’une grande justesse que l’on attend et qui arrive à point nommé, comme une libération.

PASCALE BOUILLON

Affiche_Darius_par_Ludovic_Baron_chene_noir_TEXTE_(1)